Captifs – Kevin Brooks




Titre : Captifs
Auteur : Kevin Brooks
Genre : Thriller, huit clos
Édition : Super 8 éditions, mars 2016
Format : Broché, grand format, 336 pages
Distinction : Medaille Carnegie 2014 (Grande-Bretagne)

Description de l\’éditeur : 
Linus, 16 ans, se réveille un matin sur le sol d\’un sinistre bunker souterrain. Sans eau, sans nourriture… et sans la moindre explication. Manifestement, il a été kidnappé. Pour quel motif ? Et qu\’attend-on de lui ?
Les jours passent. D\’autres détenus, n\’ayant apparemment rien en commun, sont amenés par un ascenseur. Une petite
fille. Un vieil homme malade. Un toxicomane. Un autre homme, une autre femme. Capturés en pleine rue, comme lui. Nourris, désormais, constamment surveillés. Et incapables de comprendre ce qu\’ils font en ce lieu.

Bientôt, et tandis que le temps commence à perdre sa réalité, une horrible vérité se fait jour. Il ne s\’agit plus de sortir – c\’est manifestement impossible. Il s\’agit de survivre. Ensemble. Le plus longtemps possible. En espérant obtenir une réponse à la seule question qui vaille : Pourquoi ?

Honoré outre-Manche par la très prestigieuse médaille Carnegie,  Captifs a été l\’objet, à la suite de cette récompense, d\’une virulente polémique. On lui a notamment reproché sa violence et son absolu nihilisme. \ » Monumental \ », déclarait dans le même temps le Times. \ » Tout le monde devrait lire ce roman. \ »

À propos de l\’auteur
Né en 1959 à Pinhoe, dans le sud-ouest de l\’Angleterre, Kevin Brooks est l\’auteur d\’une vingtaine de romans pour adultes et adolescents. Captifs est de loin sont roman le plus controversé.

Extrait :
Quatre heures de chaleur à crever suivies de quatre heures de froid polaire. Puis encore la chaleur, et le froid, et la chaleur, et le froid…
Et encore du bruit à en faire éclater les tympans.
Rien à manger.
Survivre et supporter. Faire retraite à l’intérieur de sa tête, essayer de couper le contact, et attendre que ça passe.
Rien ne dure éternellement.
Tu peux l’endurer.
Endure.
Endure.

Verdict :
Lecture agréable, c\’est assez bien écrit, le style de l\’auteur est simple mais efficace (sous la forme d\’un journal), le roman n\’est pas très long et se lit vite.
La couverture du roman est superbe et donne envie de se plonger dedans cette lecture.

Les personnages ne sont pas transcendants mais ne sont pas désagréables non plus, les décors nous rendent claustrophobe, un sentiment que je n\’aime pas du tout et l\’auteur sait s\’en servir, ce qui angoisse, par contre l\’action manque un peu, il y en a mais à petite doses, j\’aurais aimé qu\’il y en ait un peu plus.

J\’ai aimé tout de même ma lecture, malgré pas mal de défauts, c\’était un bon petit moment de lecture mais qui ne sera pas inoubliable, j\’en attendais plus et mieux mais les amateurs de huis-clos apprécieront certainement.

 Ma note 7/10
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️◽️◽️◽️

2 commentaires sur “Captifs – Kevin Brooks

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :