Amélia – Kimberly McCreight




Titre : Amélia
Auteur : Kimberly McCreight
Genre : roman, policier, enquête, suspense, drame
Édition : Le Cherche Midi collection Romans Août 2015
Format : Broché grand format, 528 pages (existe également chez Le livre de poche 2016)

Description de l\’éditeur :
À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n ont pas de secrets l une pour l autre. C est en tout cas ce que croit Kate, jusqu à ce matin d octobre où elle reçoit un
appel de l école. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d ambulances et de voitures de police. Elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l établissement.
Désespoir et incompréhension. Pourquoi une jeune fille en apparence si épanouie a-t-elle décidé de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d accepter l inacceptable… Mais un jour, elle reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : « Amelia n\’a pas sauté. »
Obsédée par cette révélation, Kate s immisce alors dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu elle ne la connaissait pas si bien qu elle le pensait. À travers les SMS, les mails d Amelia, les réseaux sociaux, elle va tenter de reconstruire la vie de son enfant afin de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l a poussée à monter sur le toit ce jour-là. La réalité qui l attend sera beaucoup plus sombre que tout ce qu elle avait pu imaginer.
Une vision singulière du malaise de l adolescence. Des personnages inoubliables. Un sens du suspense unique. Une critique dithyrambique. Ce premier roman de Kimberly McCreight est un chef-d uvre. Nicole Kidman en a acquis les droits d adaptation cinématographique pour un film produit par HBO.

Extrait :
Amelia avait appris à lire à l’âge de quatre ans et, depuis lors, elle avait toujours eu un livre entre les mains. Elle lisait aux toilettes, en marchant sur le trottoir, dans l’obscurité de la nuit à l’aide d’une lampe torche. Toutes ses étagères n’avaient même pas suffi à contenir sa bibliothèque et le surplus formait de hautes piles adossées à chaque mur. Il était arrivé à Kate de craindre que cette obsession livresque soit un signe de solitude. Que si Amelia avait eu un frère ou une sœur, voire un père − si Kate n’avait pas passé son temps à travailler −, elle se serait peut-être davantage focalisée sur des personnes réelles plutôt que fictives.

Verdict :
Un bon roman ou l\’enquête menée par la mère d\’Amelia et Lew le policier est bien ficelée malgré quelques longueurs.

La façon dont tout cela se déroule me fait penser à un roman d\’Agatha Christie ou à un épisode de Columbo mais bien plus moderne avec les technologies de maintenant, internet, sms, e-mail etc..

J\’ai particulièrement aimé la relation entre Amelia et Dylan.
De plus le fait que le roman se déroule alternativement entre le présent de l\’enquête et la pensée d\’Amelia pendant ses derniers jours de vie pour que tout se rejoigne au final est bien pensé et cela donne une excellente construction du récit.

Je recommande chaudement ce livre à ceux qui aime suivre une enquête, le roman conviendra à tous types de lecteurs, jeunes et moins jeunes.

Ma note 4/5 ▪️▪️▪️▪️ ▫️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :