Positif – David Wellington

Titre : Positif
Auteur : David Wellington
Genre : Horreur, zombies, virus, fantastique, post-apocalyptique
Édition : Bragelonne Novembre 2015
Format : 552 pages, broché

Description de l\’éditeur : 
Tout le monde peut être positif ! Le signe « + » tatoué sur le bras de Finnegan fait de lui un Positif. A tout moment, le « virus-zombie » dont il est le porteur peut s\’activer et le transformer en un monstre affamé. Sa seule chance d\’accéder à une vie normale est de
survivre aux deux années de la période d\’incubation !

Extrait :
Les panneaux de tôle ondulée de six mètres de haut avaient été peints en blanc pour éviter la rouille. Au sommet, des gardes armés de fusils à lunette occupaient une passerelle métallique. Devant l’entrée, des os de toutes sortes remplissaient un grand espace vide : des squelettes humains, par centaines, non, par milliers. Ils formaient des piles où se mélangeaient crânes, bassins, fémurs et phalanges, jaunis par le soleil. Des oiseaux noirs les examinaient, même s’il ne restait apparemment plus grand-chose pour eux. Seul un étroit ruban d’asphalte dégagé permettait la circulation des véhicules – à part ça, ce vaste charnier n’était composé que d’os.

Verdict :
Je pense pouvoir dire que Positif (ou plutôt Posi+if) est les meilleurs bouquin zombièsque que j\’ai pu dévorer jusqu\’à présent (sans jeu de mots, enfin si un peu), et pourtant je suis fan du genre et j\’en ai lu pas mal.

Tout est là pour ravir ceux qui aime le genre, action non stop, anti-hero, survie, ici tout est concentré non pas sur les zombies eux même mais sur les porteurs du virus non transformés, l\’auteur à pris le parti de centrer sont histoire sur le côté psychologique des personnages ou tout du moins le côté humain, la compassion, l\’entraide, l\’envie de reconstruire et le rejet d\’un monde manger par la haine et la rage, rempli d\’injustice, de camps de concentration, de zombies et de cinglés.
Les personnages sont super intéressants et on s\’attache très vite à Finn et Kylie.

On se surprend à tourner les pages comme un forcené à une vitesse affolante tant le livre est prenant, l\’action très présente et l\’envie de savoir ce qui va arriver prend aussi l\’ascendant, au final il se lit très vite et les 550 pages fondent plus vite qu\’une glace au soleil.

Comme il est écrit sur la couverture du livre on trouve un mélange de World war Z et de Mad Max, je serais tenté de dire qu\’au final on est vraiment plus proche de l\’ambiance à la Mad Max.

Attention, petite mise en garde, c\’est un roman tout de même assez violent qui n\’est pas pour les plus jeunes ni pour les âmes trop sensibles.

Une vrai découverte pour ma part, j\’ai beaucoup aimé et je pense me pencher sur la série du même auteur parlant de vampire qui a ce qu\’il paraît est aussi très bonne avec de vrais méchants vampires.

Ma note 5/5 ▪️▪️▪️▪️▪️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :