The Southern Reach, Tome 1 : Annihilation – Jeff VanderMeer

Titre : The Southern Reach, Tome 1 : Annihilation
Auteur : Jeff VanderMeer
Genre : horreur, fantastique, science-fiction, thriller
Édition : Au diable Vauvert 2016
Nombre de pages : 224

Description de l\’éditeur :

La Zone X, mystérieuse, mortelle. Et en expansion. Onze expéditions soldées par des suicides, meurtres, cancers foudroyants et troubles mentaux. Douzième expédition. Quatre femmes. Quatre scientifiques seules dans une nature sauvage. Leur but : ne pas se laisser contaminer, survivre et cartographier la Zone X.
« Un thriller psychologique crispant et glacial… Un peu de Kubrick, beaucoup de Lovecraft, le roman provoque une tension insupportable et une peur claustrophobique qui vous habite longtemps. J’ai adoré. » LAUREN BEUKES
« Original, beau, angoissant et magnifique. » WARREN ELLIS
« Effrayant et fascinant. » STEPHEN KING
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Gilles Goullet

Extrait 1 :
Tu es peut-être immunisée contre l’hypnose – peut-être –, mais qu’en est-il du voile déjà en place ? Et si je te l’enlevais pour te laisser accéder à tes propres souvenirs de la traversée de la frontière ? Ça te plairait, Petite Flamme ? Ou peut-être que ça te rendrait folle ?

Extrait 2 :
les ombres de l’abîme sont comme les pétales d’une monstrueuse fleur qui éclora à l’intérieur du crâne et développera l’esprit au-delà de ce que tout homme peut supporter


Extrait 3 :
Je me suis doucement agenouillée près de l’anthropologue. Il ne restait pas grand-chose de son visage et la peau encore en place était parsemée d’étranges brûlures. Sa mâchoire brisée, qui donnait l’impression d’avoir été violemment ouverte d’un seul mouvement brutal, laissait échapper un torrent de cendres vertes qui se terminait en petit monticule sur son torse. Ses mains, posées paumes vers le haut sur ses genoux, n’avaient plus de peau, mais seulement une espèce de filament vaporeux, avec là encore des brûlures. Ses jambes semblaient avoir fusionné et en partie fondu, il manquait une chaussure et l’autre avait volé contre le mur.


Verdict :
4 femmes volontaires (biologiste, linguiste, psychologue et géomètre) pour une aventure en territoire dangereux et inconnus pour cartographier la zone X ou 11 expéditions précédentes on échouées (Je ne parlerais pas plus des conditions de disparition car c\’est justement l\’histoire du livre).

Beaucoup de suspense, un peu d\’action, pas mal d\’étrange et de mystère écrit sous la forme d\’un journal écrit par la biologiste.
Des paysages à couper le souffle dans une jungle dense et luxuriante d\’où sortent des cris effrayants, des lieux mystérieux dont on ne comprend pas le sens, des personnalités changeantes sans explication, de quoi devenir fou et parano.

Tout cela m\’as énormément plus, dommage que j\’ai un gros regret sur cette lecture c\’est l\’écriture.
Un style qui au début est bon mais au fur et à mesure de l\’avancée l\’auteur se perd dans des répétitions et brode pour combler son texte, le dernier tier du livre qui même s\’il apporte quelques réponses en devient ennuyeux, j\’espère que les deux autres tomes à suivre (qui ne sont pas encore sorti en français pour l\’instant) seront de meilleure qualité au niveau écriture et que l\’ont aura vraiment toutes les réponses à tous les mystères qui s\’accumulent car l\’auteur nous tisse une toile ambitieuse mais risque de ne pas être facile à démêler (pour ceux qui connaissent et on vu la série TV Lost comprendrons ce que je veut dire, et bien ici c\’est le même cas de figure).


Ma note (subjective) 3/5 ▪️▪️▪️▫️▫️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :