Les méduses ont-elles sommeil ? – Louisianne C. Dor

Genre : roman, drogue, drame, romance, dépendance
Édition : Gallimard collection Nos vies 2016

Histoire :
\ »Je me prépare pendant des heures pour les soirées. C’est moi qui serai la plus belle. C’est moi qui aurai le rouge à lèvres le plus rouge et le look le plus soigné. Dans trois heures, c’est aussi moi qui aurai les yeux les plus angoissants et la peau la plus moite. Mais à ce moment-là, je ne me regarderai plus dans le miroir. La beauté sera dans ma tête et l’horreur ne se lira que sur mon visage. Mes cheveux seront sens dessus dessous ; mes cernes et mes pupilles seront charbon. Mon rouge à lèvres se sera éparpillé tout autour de ma bouche à cause des grincements de dents et des mordillements de lèvres que provoque la MDMA. J’ai la peau qui brille de mille feux sous les boules à facettes.\ »

Extrait 1 :
Au XXIe siècle, il est plus moderne d’avoir la peau sur les os — même dans un pays riche.
Au XXIe siècle, la pire honte à treize ans est de ne pas encore cloper.
Au XXIe siècle, la pire honte à quatorze ans est de ne pas encore picoler.
Au XXIe siècle, la pire honte à quinze ans est de ne pas encore coucher.
Au XXIe siècle, les clips musicaux sur-diffusés sont ceux qui ressemblent le plus à un bordel.
Au XXIe siècle, l’obtention d’un bonnet F est devenue une normalité, pour ne pas dire une obligation.
Au XXI siècle, le mot le plus tendance est « Héroïne ».

Extrait 2 :
Le métro me paraissait être un monstre, qui attirait les passagers pour les avaler, comme un aller simple vers l\’enfer. Il s\’engouffrait dans le tunnel, un cri du diable.

Extrait 3 :
Et vlan. Un aller simple en pleine poire, qui me laissait jusqu\’au lendemain, quatre doigts rouges imprimés sur la joue.
Voilà. Voilà à quoi ressemble une soirée sous cocaïne. Un agacement sorti de nulle part, tout ça à cause d\’un dialogue qui, lui même, ne menait nulle part. Elle est belle, la drogue qui rend intelligent.
 Requiem pour un plafond.

Verdict :
Un bouquin qui se lit très vite, mais alors quelle claque et quelle intensité autant dans le verbe que dans les faits.
C\’est merveilleusement écrit, tranchant, on ne tourne pas autour du pot et ce sans jamais tombé dans le cliché de la vulgarité.
À conseiller à tous le monde, un livre qui fait réfléchir mais qui peut aussi vous apporter des réponses si vous en cherchez.

Coup de cœur ❤️👍
Ma note 5/5 ▪️▪️▪️▪️▪️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :