Résonances – Pierre Bordage



Genre : Science-fiction 
Édition : J\’ai lu Nouveaux Millénaires 2015

Histoire :

Les créatures énergétiques qui menacent régulièrement de s\’écraser sur l\’astroport de DerEstap, causant de considérables dégâts humains et matériels, n\’ont de dragon que le nom. Sahinn est leur pire ennemi, le meilleur chasseur de dragon que la station ait connu. Pourtant, il sait que son destin n\’est pas là, qu\’il ne trouvera pas l\’Accord, l\’accomplissement suprême du peuple erwack dont il est originaire, en restant dans cette lointaine banlieue de l\’univers. Aussi, quand son regard croise celui d\’Eloya, la femme interdite que l\’on mène à son promis à travers toute la galaxie, il comprend que leurs chemins sont irrémédiablement liés. Commence pour les deux jeunes gens un voyage qui, d\’une façon ou d\’une autre, changera pour toujours l\’ordre des choses.


Extrait :
Nous n\’avons plus de terre, on nous l\’a volée,
Nous n\’avons plus de ville, on les a détruites,
Nous n\’avons plus de peuple, on l\’a dispersé,
Nous n\’avons plus de joie, on nous l\’a retirée,
Nous n\’avons plus de lumière, on nous l\’a voilée,
Nous n\’avons plus de désirs, on nous les a confisqués,
Nous n\’avons plus que notre âme emplie de désolation,
Nous n\’avons plus que nos yeux noirs pour pleurer,
Nous n\’avons plus que l\’espoir.

Mon avis :
Résonances c\’est un hymne à la liberté de 500 pages, très agréable à lire.
Plusieurs thèmes sont abordés ici par Mr Bordage comme La navigation spaciale, la stratégie, le complot, le voyage dans le temps, la religion ou encore les capacités précognitives et sensorielles.
L\’histoire en elle même est très simple, 2 êtres qui ne se connaissent pas tissent un lien d\’amour très fort sans ne s\’être jamais vu et ce grâce à des capacités extrasensorielles, ils vont tout faire pour se retrouver.
Les personnages sont charismatiques ainsi que les différents peuples des différents mondes visités, on s\’attache très vite.
Pas de temps morts, pas de longueurs, 500 pages qui se lisent d\’une façon très fluide tant l\’histoire captive.
Un Space-opéra à la limite de la Science-fantasy, en plus rempli de références à la littérature de science-fiction qui je pense sont ici faite exprès par l\’auteur, comme certains passages faisants penser à La ballade de Pern, Battlestar Galactica, Dune ou encore Hyperion.
J\’ai vraiment beaucoup aimé ce roman, il restera longtemps dans mon esprit.

Ma note 4/5 ▪️▪️▪️▪️▫️


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :